Edition (1): Ecrire, oui, mais comment ?

Afficher l'image d'origine

Bonjour à tous,

Dans l’onglet « Edition Indépendante », vous avez grosso modo toutes les étapes d’une publication. Ici, je souhaiterais expliquer dans le détail l’étape 1 : Ecrire !


C’est la partie que préfère l’auteur par excellence, je ne fais pas exception. C’est le moment où vous laissez parler votre imagination, où vous explorez des mondes réels ou pas, des personnages attachants ou repoussants, où vous êtes littéralement sur un nuage !

Oui, on adore écrire, mais comment être efficace, le but final étant bien sûr que les lecteurs tombent amoureux de votre histoire, aussi bien dans son fond que dans sa forme. Commençons par le commencement.

1/ L’idée.

Elle se manifeste quand elle veut, comme elle veut, sous forme de phrases, d’images, d’idée générale ou même simplement de séquences ou de rêves. Tout le monde est différent sur ce plan, certains cherchent, d’autres non, mais lorsque vous l’avez, vous le savez! Il ne reste plus qu’à s’accrocher car la route est longue !

2/ La motivation.

Ok, c’est là qu’il faut se poser les vraies questions. Pourquoi je veux écrire cette histoire? Comment je veux l’écrire? Pour qui? Suis-je prêt à m’investir?

Il est important de se les poser je pense, car cela permet de rester motivé pour la suite. Ecrire est certes passionnant, mais pas facile. Il faut à mon sens en avoir envie et réaliser que ce ne sera pas une partie de plaisir tous les jours, en fonction bien sûr du but qu’on cherche à atteindre.

3/ La lecture.

Bon, vous avez l’idée, vous êtes motivés et là, vous faites quoi? Vous lisez !

Oui, ce n’est que mon humble avis mais je suis convaincue qu’il faille lire avant d’écrire. Cet article en parle très très bien, mais je vais vous donner mon point de vue. Lire vous aidera à :

_Cerner ce qu’implique le genre dans lequel sera raconté votre histoire.

_Décider du style que vous emploierez : écriture à la première ou à la troisième personne (par exemple) ?

_Peaufiner votre style en voyant le travail de plusieurs professionnels.

_Mieux définir le genre d’univers que vous voulez créer (ou pas).

_Savoir simplement ce qui se fait et ne se fait pas (Pour cela, je vous recommande principalement des lectures en VO).

_Enrichir votre vocabulaire, etc.


Vous avez compris. Vous n’êtes pas obligés de lire 200 livres avant de vous y mettre mais un minimum de 4/5 auteurs du même genre être plutôt pas mal. Personnellement, j’ai appris cette leçon à mes dépends, mais je suis bonne élève à présent 😉

4/ La structure.

Vous avez lu, vous savez comment vous allez écrire, vous connaissez un minimum votre histoire, il est temps d’en poser les bases !

Là, les méthodes sont diverses : certains posent toute la structure avant tout (personnages, monde, salles, château, types de vêtements, déplacements, culture, etc.); d’autres créent juste leurs personnages dans un fichier excel ou sur un dessin avant d’attaquer, d’autres utilisent des outils/logiciels d’écriture (« Scrivener » par ex.) pour avoir une trame en continu… Cette partie est totalement libre et fonction de l’auteur.

Personnellement, j’ai essayé de structurer les personnages dans un fichier Excel, j’ai voulu essayé « Scrivener » qui m’a l’air très bien mais la notice m’a découragée (lol), et je suis finalement revenue à l’écriture en direct sous ce bon vieux Word. Tout de même, cela implique de :

_Mémoriser tout sur ces personnages.

_Imaginer ces scènes en amont.

_Improviser sur les lieux ou se servir d’une MAP qu’on aurait défini en amont.

_Définir une timeline crédible ou la corriger au fur et à mesure.

_Réfléchir sur papier de temps en temps (notamment pour les déplacements de vos personnages ou les points historiques si vous avez inventé un monde).


À vous de voir donc !

5/ L’histoire, « le fond »

C’est ici que vous posez les bases de votre intrigue, sinon bonjour la grosse incohérence au milieu du livre ! Ensuite :

_Faites des recherches

_Posez en brut le maximum d’informations possibles sur votre histoire, voire écrire des bouts de dialogue ou de chapitre, avant de les structurer autant que possible. Notez tout!

6/ L’inspiration: Vaincre le syndrôme de la page blanche.

Vous avez tout, une structure, voire le nombre de chapitres prévus, un synopsis même? Bref, vous êtes prêts à écrire si ce n’est déjà fait.

Mon conseil pour démarrer?

N’essayez pas de suivre votre structure au début, écrivez juste tout ce qui vous passe par la tête, logique ou pas, bien écrit ou pas. Lorsque vous aurez écrit 10pages, vous vous surprendrez à avoir tout qui s’organise dans votre tête.

Vous effacerez peut-être tout votre premier jet, mais au moins vous aurez démarré 🙂

7/ L’écriture en elle-même.

Vous êtes dans le corps du sujet. Ecrivez en continu et régulièrement, créez-vous un rythme, ne vous laissez pas décourager par la lenteur à laquelle les mots s’installent sur le papier, rappelez-vous vos objectifs !

Aidez-vous de tout ce qui vous aide à vous concentrer. Personnellement, je n’ai pas de méthode infaillible, ça dépend de mon humeur, mais en gros, voici quelques trucs:

_Travailler avec de la musique classique ou dans une langue que je ne comprends, les paroles peuvent parfois me perturber.

_Utiliser un bon casque pour m’isoler du reste du monde.

_M’enfermer parfois dans une petite pièce. Plus je suis confinée, plus j’arrive à libérer mon esprit (Je sais, je suis bizarre ^_^).

_Avoir du thé et du chocolat à côté !

_Avoir un carnet ou un smartphone sur soi (avec une synchronisation Cloud pour ne rien perdre au cas où on se fait voler, j’ai appris ça à mes dépends aussi!). Ceci pour noter toute idée que j’aurais en allant au boulot par exemple.

_Douter de tout dans mon écriture, ne pas hésiter à réécrire !

_Lire ce qui se fait ailleurs et Apprendre des autres.

_Ecrire très souvent car ça s’apprend ! Je vous conseille d’ailleurs d’avoir en favori cet article sur l’apprentissage, l’utilisation des dialogues, un lien pour les définitions/synonymes, un sur la conjugaison, etc…

8/ La patience.

Il ne vous reste plus qu’à être patient jusqu’à mettre le « premier » point final à votre bébé !

PS. À ce stade, je vous conseille d’investir dans un bon ordinateur avec réglage de luminosité et clavier confortable, et aussi d’avoir l’adresse d’un bon ophtalmologue pour éventuellement avoir des lunettes de repos, car vous allez passer la majorité de votre vie devant l’écran d’un ordinateur désormais !

Montesquieu disait, « Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé« , Eh bien moi je dis « Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure d’écriture n’ait dissipé! ».

A bientôt pour un autre article sur l’Edition !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *