7 astuces pour lutter contre la procrastination durant l’écriture du premier jet

Afficher l'image d'origine

Vous l’aurez compris , la procrastination est cette fâcheuse tendance à reporter une (ou plusieurs !) tâche(s) à plus tard.

En tant qu’auteurs, nous sommes tous plus ou moins enclins à la procrastination. Le tout est de ne pas se laisser envahir par cette source de non-réalisation.

Mais comment ? Voici quelques astuces qui vous aideront à dépasser ce stade :
-Fixez un horaire :

En premier lieu, instaurez dans votre planning un créneau uniquement dédié à l’écriture.

Il vous sera plus facile de travailler à une heure fixe prédéterminée qu’à une heure aléatoire. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps à rechercher l’élan à vous consacrer à votre tâche.
-Préparez votre espace de travail :

Avant de commencer, assurez-vous de pouvoir travailler dans un lieu où vous ne serez pas enclin à céder à la distraction. Évitez les lieux de passage comme les cafés ou même le séjour d’une habitation. Désactivez internet et mettez votre portable en mode silencieux. Plus vous vous isolerez, moins la tentation sera grande.

 

-Ayez un objectif :

Débutez votre séance d’écriture avec un but en terme de temps de travail ou de quantité de signes/mots à atteindre. De cette manière, vous serez bien plus déterminé à écrire. Attention ; fixez des objectifs réalisables.
-Faites des pauses :

Tout est dans le titre !

Adoptez des tranches de travail-repos qui vous correspondent le mieux. Par exemple :

25-30 minutes de travail intensif et 5 minutes de pause. Ou 45 minutes de travail et 15 minutes de pause, etc.

 

-Soyez indulgent avec vous-même :

L’un des principaux freins à l’action est très souvent la peur de faire mal couplé à l’envie de perfection. Malheureusement, il faut être conscient qu’il est peu probable que votre premier jet soit parfait. Bon nombre d’auteurs passent de longues périodes à réécrire leurs textes. Et, pour une bonne partie d’entre eux, la phase de réécriture est beaucoup plus longue (et ardue) que celle de l’écriture.
-Récompensez-vous :

A chaque séance ou palier de travail franchi. C’est le moment de vous détendre en regardant votre série préférée du moment ou de sortir.
-Entretenez un journal d’écriture pour votre projet :

Dans ce journal, notez vos avancées à la fin de vos séances d’écriture et votre ressenti sur ce que vous avez écrit. Ajoutez également tout ce qui vous rappelle votre projet et vous inspire (image, dessin, citation…) . Feuilletez ce journal d’écriture lorsque vous vous sentez en manque de motivation.

Vous l’aurez compris, il vous faudra vous soumettre à une certaine discipline, pour entretenir votre appétit d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *